A propos d'EVAM

Par la mise en place d’un processus unique, EVAM vise à réduire la violence qui trouve son origine, directement ou indirectement, dans les pratiques des acteurs et des institutions. Pour atteindre cet objectif, EVAM conseille et accompagne le processus de documentation des situations de violence, attire l’attention des acteurs ou des institutions sur les conséquences néfastes de leurs actions et politiques, et propose de les accompagner dans l’identification de mesures concrètes en vue de leur élimination.

EVAM défend une approche inclusive basée sur l’intermédiation entre les opérateurs de terrain et les institutions. L’hypothèse centrale de l’initiative est qu’aucun acteur, ou très peu, ne serait réticent à agir pour limiter les conséquences néfastes de leurs pratiques. A condition que ces situations de violence soient clairement connues et que les mesures correctives proposées ne contreviennent pas à leurs objectifs ni à leur intérêt.

EVAM promeut une approche pragmatique qui, au lieu d'examiner les moteurs des pratiques et des politiques en place, se concentre exclusivement sur leurs conséquences néfastes pour les migrants.

Ending Violence Against Migrants a été conçue à la suite de mois de consultations à Bruxelles avec des experts du domaine de la migration et des déplacements forcés, des droits de l’Homme et des affaires humanitaires.

Initialement menée par Médecins du Monde Belgique, l’initiative EVAM est devenue une association sans but lucratif de droit belge (asbl) en Janvier 2019. 

L’initiative EVAM est construite autour de la volonté de mettre en place une méthodologie proposant aux auteurs de violences des solutions concrètes pour y mettre fin. Elle s’articule autour de quatre étapes clés : 

  1. Identification du cadre opérationnel de l’acteur ou de l’institution ciblé (car à l’origine des situations de violence ou en position d’y mettre fin)
  2. Construction d’un travail de documentation avec le soutien d’acteurs de terrain en contact avec les migrants
  3. Mise en évidence de 5 leviers clés pour réduire la violence.
  4. Suivi, avec l’institution, de la mise en place des mesures recommandées.

La déclinaison en projets de la méthodologie EVAM s’attaque à des formes spécifiques de violence et vise à produire un impact immédiat sur les migrants. 

Sa systématisation à un niveau plus structurel doit permettre d’accroître son impact, de développer de nouveaux projets et, à terme, de réduire toutes les formes de violence qui touchent les migrants.

LE LANCEMENT D'EVAM

RÉUNION DE LANCEMENT de l’initiative EVAM
Le 25 janvier 2019 de 12h à 14h.
Rue Botanique 75, 1210 Bruxelles, Belgique